Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog
16 febrero 2012 4 16 /02 /febrero /2012 10:00

 

 


 

madrid-fusion-2012-5687.JPG

En franchissant la porte de ce restaurant de poche on ressent tout de suite que le lieu doit réserver quelques surprises. Vous êtes chez Giovanni Passerini chef romain qui a pour devise "aller à l'essentiel". Et comment ! A peine vingt couverts, un tableau au mur comme seule décoration, deux longues banquettes en cuir rouge, des chaises dépareillées et pas de nappes sur les tables. Le tout avec vue sur la cour de l'immeuble. Efficace.

Ancien des tables parisiennes "l'Arpège", "le Chateaubriand" et "la Gazzetta", il a pourtant son propre style, ni italien, ni parisien. Passerini cuisine à l'instinct. Des légumes simplement préparés, des associations improbables et des goûts toujours éclatants. Rien d'autre ne pouvait sortir d'une micro-cuisine écarlate, ouverte sur le restaurant.

Coquilles Saint-Jacques avec topinambours, herbes aromatiques et oignons à la croûte de sel. Simplicité sophistiquée. Puis du cabillaud breton, issu de la pêche raisonnée, livré au restaurant avec la tête. Un poisson d'une fraicheur et d'une qualité rares. Assaisonnement juste, cuisson impeccable. Et un colvert aux magrets à peine cuits, avec ses abats rôtis et un coup de pinceau de polenta crémeuse. C'est sanguin, au goût félin et très fondant. Pour finir, un dessert frais et dans l'équilibre, agrumes, financier et fromage crémeux de brebis.

La cave est peut-être, avec le fond d'olives du colvert, le seul territoire un peu italien. Elle comporte des vins frais qui correspondent au style du chef. Sicile, Marches, Saumur, Champagne Lassaigne mais également des bières insoupçonnées. Si les foodies français actuels se découvrent une passion pour les vins bio et les vins naturels, voilà que les foodies transalpins se passionnent pour les bières artisanales, bio, aux mélanges de divers grains et même au champagne ! Ne ratez pas la très pétillante "La Duchesse" avec son artistique étiquette en forme de blason en noir et bleu Klein.

Des produits, des idées, de la technique, la cuisine insouciante de Rino vous fera chavirer.

Da non perdere ! *

* (à ne pas manquer)

 

Rino. 46, rue du Trousseau. Paris XI. Tél: 01 48 06 95 85. Ouvert les midis : vendredi et samedi. Ouvert les soirs : du mardi au samedi. Fermé : dimanche et lundi.

Formule midi: 20 – 25 Euros.

Formule le soir: 38 – 55 Euros.

 

 

SL377588

 

SL377587.JPG

 

 

 

libéfood lov

Compartir este post

Repost 0
Published by maria canabal - en RESTAURANTS - Paris
Comenta este artículo

Comentarios

Home Page

  • : Maria Canabal
  • Maria Canabal
  • : discovering, tasting, experiencing, researching, understanding and writing about food
  • Contacto

Search

Pages